Adrien Taquet confie une mission sur l’accueil à horaires atypiques à la Mutualité française

Ce matin jeudi 4 mars, le secrétaire d’Etat à l’Enfance et aux Familles, Adrien Taquet a reçu Thierry Beaudet, président de la Mutualité française pour lui confier une mission sur les modes de garde à horaires atypiques ou étendus. L’idée est que d’ici le mois de juin, la Mutualité française, à l’origine du système Manhique (Modes d’accueil mutualisés en horaires atypiques), réalise un guide sur le sujet destiné aux acteurs locaux de l’accueil du jeune enfant.

Dans sa lettre de mission Adrien Taquet précise les contours de sa demande et en souligne les objectifs. Mais il rappelle tout d’abord le contexte.
« Trop de parents écrit-il demeurent sans réponse pour confier leur jeune enfant à un professionnel sur l’ensemble de leur amplitude horaire de travail (…) c’est pourquoi je souhaite aujourd’hui promouvoir et faciliter le développement des partenariats territoriaux visant à proposer des accueils en horaires étendus ou atypiques. (…). »

Un guide de bonnes pratiques
Adrien Taquet souhaite que le guide « rappelle le bénéfice qu’il y a pour la collectivité à répondre aux besoins en horaires atypique sou étendus et propose des outils permettant de les repérer et de les mesurer au niveau local ».
Qu’il recense et décrive « la mécanique de grands modèles de solutions d’accueil en horaires atypiques et ainsi constitue un catalogue d’inspiration pour les territoires désireux de s’engager dans cette voie ».
Et qu’il expose pour les solutions présentées, « les facteurs -clés de succès notamment en termes de mobilisation de tiers-financeurs (…) et les « écueils dont il convient de se prémunir ».  

Accueil individuel et accueil collectif
Le secrétaire d’Etat précise qu’il souhaite que soient analysées « tant les solutions articulant accueil individuel et accueil collectif que celles recourant à l’un uniquement de ces types d’accueil » et que pour l’accueil collectif, il soit consacré « un développement à la spécificité des crèches 24/7 identifiant les conditions de pertinence et de développement de telles offres ».
Rappelons que le décret de la réforme des modes d’accueil prévoit, à titre expérimental, qu’un seul professionnel puisse être présent auprès de 3 enfants lors d’un accueil avant 8h et après 18h. Et entre 8h et 18h les samedis et dimanches et que cette mesure fait polémique.  
 
Article rédigé par : C.L
Publié le 04 mars 2021
Mis à jour le 28 mars 2021