Étude : hydrater régulièrement la peau des nourrissons augmenterait la survenue d’allergies alimentaires

L'analyse des données d'un essai portant sur plus de 1 300 nourrissons a révélé qu'une application accrue d'hydratants à l'âge de trois mois était associée à une probabilité plus élevée de développer des allergies alimentaires pendant la petite enfance.

L’étude dirigée par des chercheurs de l’Université St Georges de Londres et du King's College de Londres a été publiée aujourd’hui dans la revue « Journal of Allergy and Clinical Immunology ». Elle a constaté que c'était le cas même lorsque des affections cutanées telles que l'eczéma – en rapport avec une allergie - étaient prises en compte. Elle indique que les hydratants sont toujours efficaces pour soulager les symptômes des affections cutanées mais que des travaux supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pourquoi l'utilisation d'une crème hydratante pourrait entraîner le développement d'allergies.

Dans cette nouvelle étude, chaque hydratation supplémentaire par semaine était associée à une augmentation de 20% de la probabilité de développer une allergie alimentaire.
On a demandé aux parents inscrits à l'étude à quelle fréquence ils hydrataient leur bébé et quel produit ils utilisaient. Le produit le plus fréquemment utilisé pour hydrater les nourrissons était l'huile d'olive.

Un mécanisme pas complètement élucidé
On ne comprend pas encore complètement comment l'hydratation peut entraîner le développement d'allergies alimentaires. Des expériences sur des animaux suggèrent que la sensibilisation aux allergènes peut se produire par exposition à travers la peau. Une théorie proposée par les auteurs de l’étude suggère que certains hydratants peuvent avoir un effet néfaste sur la barrière cutanée, permettant aux allergènes d'entrer plus facilement en contact avec le système immunitaire de la peau. Ils évoquent également l’action d’allergènes présents sur les mains des parents qui entreraient en contact avec le bébé lors des repas ou de l'application de la crème hydratante.
Le Dr Michael Perkin, allergologue pédiatrique et premier auteur de l'article de la St George's University de Londres, a déclaré: «Cette étude ne dit pas que les parents devraient arrêter d'hydrater leurs enfants. Les résultats ont soulevé des inquiétudes quant au fait qu'il pourrait y avoir quelque chose dans l'acte d'hydratation qui pourrait augmenter le risque de développement d'allergies alimentaires, mais nous avons besoin de travaux supplémentaires pour déterminer pourquoi cela pourrait être le cas. » 

Se laver les mains avant l’application de crème hydratante au bébé
« En attendant, nous recommandons aux parents de se laver les mains avant d'hydrater leur bébé par mesure de précaution. Bien sûr, si les enfants ont des problèmes de peau, tels que l'eczéma, les prescriptions de leur médecin généraliste, allergologue ou dermatologue doivent toujours être suivis. »

Source : « Journal of Allergy and Clinical Immunology »
Article rédigé par : Isabelle Hallot
Publié le 05 mars 2021
Mis à jour le 28 mars 2021