Atelier : découvrons les lapins

Atelier issu du livre « petits jeux de saison pour grandes découvertes »  par l’atelier de Flavie, éducatrice de jeunes enfants et directrice de crèche.
 
Dans une démarche d’éveil à la nature, la découverte de la faune et la flore d’un environnement proche est essentiel. Il est indispensable que l’enfant explore tout d’abord une nature de « proximité » avant de se lancer dans l’apprentissage des animaux sauvages !
 
Le lapin est un animal très présent au printemps, notamment dans l’imagerie collective (par exemple liés aux œufs en chocolat à chercher au printemps etc…). C’est donc un moment propice pour favoriser la découverte de cet animal « familier », très présent dans l’imaginaire enfantin, tout en étant facile à approcher : les enfants en sont fans !
C’est pourquoi j’ai choisi de présenter ma lapine « Charlotte » aux enfants de la crèche Arc-en-Ciel dont je suis directrice.
 
La présence d’un lapin, ponctuelle mais régulière, a de multiples effets bénéfiques pour les enfants : observations, discussions autour de l’animal, possibilité de toucher avec soin la lapine, la nourrir, la brosser… L’objectif premier est de faire découvrir l’animal, sa façon de vivre, se mouvoir, son alimentation...Grâce à tout ceci, vous allez aussi pouvoir développer la sensorialité du jeune enfant (toucher, vue, odorat…) ; l’accompagner à développer les notions de respect, de partage, de responsabilité (favorisant ainsi la socialisation) ; il pourra aussi découvrir les légumes à travers l’alimentation du lapin.

Les plus grands pédagogues ont souligné ces bienfaits d’un contact avec le monde animal chez le jeune enfant notamment pour favoriser des apprentissages fondamentaux tels que : prendre soin, la notion du temps, de fragilité, de patience, de rythme, de vie et de mort, de transformation etc... ainsi que la capacité à apprendre par l’expérimentation et l’observation.

Pas de panique, vous n’êtes pas obligés d’adopter une colonie de lapins à demeure !
Si cela vous fait plaisir, vous pouvez évidemment accueillir un lapin à long terme, mais si votre envie est plutôt une découverte ponctuelle (mais nous rappelons l’importance qu’elle soit régulière…- oui, on radote parfois !-), vous trouverez sûrement dans votre entourage quelqu’un qui a un lapin pour venir en visite, ou une mini-ferme pédagogique ou une ferme près de chez vous ! (par exemple sur ce type de site : http://www.bienvenue-a-la-ferme.com)
 
Matériel :
  • Selon la forme de votre projet : bols pour l’eau, foin, légumes etc…
  • Livres sur les lapins
  • Comptines sur les lapins
 
Déroulé :
Avant le contact « concret » avec le lapin, vous pouvez proposer à l’enfant de le découvrir en amont, grâce à des photos ou des livres « réalistes » sur les lapins (où ils vivent, ce qu’ils mangent… Evitez les livres avec des personnages  lapins qui parlent, habillés etc…, car ils créent de la confusion chez le tout-petit dans son rapport à l’animal).
Vous pouvez ensuite passer à la présentation du « vrai » lapin !
Il est important d’insister à l’avance avec le tout-petit sur l’importance de la douceur à apporter, que ce n’est ni une peluche ni un jouet etc…
Proposez à l’enfant de débuter tout d’abord par un réel temps d’observation.
Le contact pourra alors se faire progressivement, dans le respect profond du rythme et de l’animal et de l’enfant.
Ce sera aussi l’occasion d’accompagner le jeune enfant dans le développement du langage, en nommant ses sensations, ce qu’il observe et comprend du lapin etc…
Après cet « apprivoisement » mutuel, vous pouvez proposer à l’enfant qu’il prenne peu à peu soin du lapin en le nourrissant, le brossant etc…

Enfin, vous pouvez aussi partager avec le tout-petit des temps de comptines sur le lapin du type :
 
"Mon petit lapin
S'est sauvé dans le jardin

Cherchez-moi ! Coucou, coucou !
Je suis caché sous un chou
Cherchez-moi ! Coucou, coucou !
Je suis caché sous un chou

Remuant son nez
Il se moque du fermier

Cherchez-moi ! Coucou, coucou !
Je suis caché sous un chou
Cherchez-moi ! Coucou, coucou !
Je suis caché sous un chou

Frisant ses moustaches
Le fermier passe et repasse

Mais ne trouve rien du tout
Le lapin mange le chou
Mais ne trouve rien du tout
Le lapin mange le chou"

 
Astuces :
 
Créez des rituels grâce à des visites régulières
 
A partir du lapin, déroulez une « séquence » complète sur ce thème, en poursuivant par une découverte approfondie des légumes qu’il apprécie le plus : Carottes
Salade, roquette, endive, épinard, fenouil, navet, pissenlit, asperge, avoine, blé, betterave, blette, brocoli, céleri, choux, herbes aromatiques…
 
Ainsi que de l’habitat du lapin (prairie…)
Publié le 03 avril 2020
Mis à jour le 03 avril 2020