Lancement de la mission sur la conciliation vie professionnelle et vie personnelle des parents

Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à l’Enfance et aux Familles, et Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, annoncent officiellement le lancement d’une mission visant à mieux concilier la vie professionnelle et personnelle des parents.

Adrien Taquet en avait parlé lors de son discours de début d’année devant le Haut Conseil de la famille, de l'enfance et de l'âge (HCFEA). C’est maintenant chose faite. La mission sur la conciliation vie pro-vie perso des parents a en effet été officiellement lancée ce jeudi lors d’un déplacement dans l’entreprise française d’assurance santé Alan. Une question d’importance pour les parents, notamment avec la généralisation du télétravail, qui sont « près de 85% (…) à estimer manquer de temps et souhaiteraient bénéficier de congés spécifiques pour s’occuper de leur(s) enfant(s). » 

Des propositions attendues sur la parentalité en entreprise et le congé parental
Christel Heydemann, présidente de Schneider Electric France et Julien Damon, conseiller scientifique de l’Ecole nationale supérieure de sécurité sociale, auxquels elle a été confiée, auront pour mission de : 
  • "Réaliser un état des lieux en matière de conciliation des temps dans le milieu professionnel et formuler de nouvelles propositions dont les partenaires sociaux pourront se saisir afin de mieux prendre en compte la question de la parentalité en entreprise ;
  • Formuler des propositions d’évolutions du congé parental aujourd’hui peu utilisé et mal perçu par les entreprises et identifier l’impact de ces évolutions sur la politique des modes d’accueil de la petite enfance."

Pour mener à bien cette tâche, Christel Heydemann et Julien Damon pourront utiliser les « données de l’UNAF sur le vécu et les attentes des parents de jeunes enfants », ainsi que s’appuyer sur les enquêtes qui seront conduites par le HCFEA et l’Observatoire de la qualité de vie au travail sur le sujet. Un regard sera également porté sur les expériences mises en place chez nos voisins européens.

Selon Adrien Taquet, « (…) Cette mission doit nous permettre de trouver la bonne articulation des temps, d’offrir des solutions concrètes aux employeurs et de contribuer à l’égalité professionnelle entre les femmes les hommes. »
Article rédigé par : C.F.
Publié le 05 mars 2021
Mis à jour le 28 mars 2021