Les masques en tissu déconseillés

L’avis n’a pas encore été publié, mais le Haut conseil de la santé publique (HCSP) déconseille désormais le port de certains masques en tissu, notamment ceux confectionnés  à la maison, face à la propagation  des variants, plus contagieux, du coronavirus.

Les masques de catégorie 2 concernés aussi
Les masques en tissu faits maison sont donc à éviter tout comme ceux dits de catégorie 2, moins filtrants. Le HCSP recommande d’utiliser ceux de catégorie 1 norme AFNOR – ils sont lavables et réutilisables -  filtrant à 90 % les particules aérosols de 3 microns. Les « catégorie 2 » n’en bloquant pas plus de  70%. La catégorie des masques estampillés AFNOR est indiquée sur l’étiquette. Il convient donc de vérifier chaque masque et de remiser ceux jugés pas moins performants. Pour rappel, les masques de catégorie 1 sont fabriqués avec 3 couches de tissus ayant été auparavant testés (coton 90g/m² pour la première, non tissé 400g/m² pour celle du milieu et coton 90g/m² pour la troisième).Conseillés  également par le HCSP, les masques chirurgicaux à usage unique.

Pas de FFP pour l’instant
Le Haut conseil de santé publique ne recommande pas le port de masque FFP2 filtrant au moins 94 % des aérosols jusqu'à 0,6 micron, selon l’AFNOR, et  protégeant aussi celui qui le porte. Ce n’est pas le cas de nos voisins de certains Etats d’Allemagne et d’Autriche qui l’ont rendu obligatoire dans les transports en commun et les commerces.

Maintenir une distance de 2 mètres
Le HCSP préconise désormais de respecter une distance de deux mètres entre les personnes au lieu d’un mètre actuellement.
 
Article rédigé par : Isabelle Hallot
Publié le 20 janvier 2021
Mis à jour le 21 janvier 2021