Plan contre la pauvreté : France Stratégie chargée d’évaluer sa mise en œuvre

Agnès Buzyn et Christelle Dubos ont confié à France Stratégie la conduite de l’évaluation des effets de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, dont le comité sera présidé par Louis Schweitzer.

Un an après le lancement de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, l’heure est au bilan. Ainsi les 12 et 13 septembre dernier, le Gouvernement a organisé la première conférence nationale des acteurs de la Stratégie.
L’heure est aussi à l’évaluation. Ce mardi 17 septembre, la Ministre des Solidarités et de la Santé et la secrétaire d’Etat, en présence du délégué interministériel, Olivier Noblecourt, ont lancé la démarche d’évaluation de la Stratégie pauvreté, dont elles ont confié la conduite des travaux à France Stratégie.

Pour présider le comité d’évaluation, qui se composera de personnalités reconnues du monde académique et de la société civile, elles ont nommé Louis Schweitzer, Président d’Initiative France et Président de La Fondation Droit Animal, Ethique et Sciences (LFDA). Le haut fonctionnaire a été auparavant Commissaire général à l’investissement pendant 4 ans et président de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité de 2005 à 2010. Egalement Président du Conseil d’Administration de Renault Nissan BV et fonctionnaire à la Direction du Budget et chef de cabinet de Laurent Fabius.

Ce comité d’évaluation aura d’abord pour mission d’établir les méthodes qui permettront de mesurer l’atteinte des objectifs fixés par la Stratégie nationale. France Stratégie sera chargé d’assurer le secrétariat du comité, avec l’appui des services statistiques des ministères et opérateurs concernés.
« L’évaluation des effets de la Stratégie sera menée de façon large et transversale », précise France Stratégie dans un communiqué. Avec la volonté de s’appuyer sur les méthodes scientifiques les plus pertinentes. Objectif : quantifier, comprendre et évaluer les effets des différentes mesures mises en place dans le cadre de la Stratégie - en portant une attention particulière portée au taux de pauvreté et au taux de privation matérielle.

Le comité d’évaluation mènera sa première réunion le 3 octobre prochain.


Pour aller plus loin :
Petite enfance : les grandes orientations du Plan contre la pauvreté
Article rédigé par : A.B.B.
Publié le 19 septembre 2019
Mis à jour le 19 septembre 2019