Ecolo Crèche

Pour jouer, n’achetez plus, fabriquez !

Dans la série sur les pratiques écoresponsables que nous vous proposons en partenariat avec Ecolo Crèche et EcoAccueil Petite Enfance (le label Développement durable destiné aux assistants maternels), les experts de l'association vous proposent aujourd’hui des exemples et astuces des crèches et des assistantes maternelles du réseau pour jouer sans acheter de nouveaux jouets, simplement en se tournant vers des jouets de seconde vie ou en laissant libre cours à sa créativité avec des éléments de récupération !
Certaines crèches et assistants maternels nous disent parfois : « Je n’ai pas acheté un seul jouet depuis que je suis engagé dans cette démarche ». C’est possible !
Au cours du parcours Ecolo crèche, nous formons les crèches et les assistants maternels à s’interroger sur la provenance et la composition des jouets qu’ils achètent et avec lesquels les enfants seront en contact. Mais nous leur proposons aussi de récupérer, recycler, réparer et faire confiance à leur créativité pour utiliser des matières naturelles brutes, des objets détournés, de la récup’…

Nous avions envie de vous livrer aujourd’hui des idées qui ont émergées chez les professionnels de notre réseau.
Une crèche nous a raconté organiser une fois par trimestre une « journée sans jouets ». Les jouets sont mis de côté avant l’arrivée des enfants et sont remplacés par des bouchons, cartons, tissus, bouteilles, vêtements, bacs de terre ou de sable, boîtes, etc. Les enfants sont ravis de se déguiser, jouer, inventer des parcours et mille autres idées de transvasement ou de construction. Parole de crèche : ils n’ont pas réclamé de « jouets traditionnels » de la journée !

Les éléments de récupération peuvent aussi être de bons matériaux pour construire :
•    des jouets : maison en carton, déguisements, chamboule-tout, habits de poupées avec de vieux vêtements, garages pour les petites voitures…
•    du mobilier
•    de la décoration : suspensions, mobiles, tableaux…
•    des supports tactiles pour s’initier aux textures et à la motricité fine : panneaux avec des serrures, des scratchs, des choses à visser…
•    des instruments de musique : maracas, suspensions sonores,…

Découvrez quelques exemples repérés en crèche
A gauche : Une session de jeux avec des cartons et des bouchons.   
A droite : Un sapin de l’Avent fabriqué à partir de rouleaux de papier toilette.
                                                                           


A gauche : Une décoration réalisée à partir de bouchons de bouteilles pendus au plafond.
A droite : Plaque sensorielle fabriquée par les enfants.
                                                      
 

A gauche : Une planche « spéciale fermetures » pour ouvrir et fermer à volonté à partir d’éléments récupérés.
A droite : Un chamboule-tout fabriqué avec des bouteilles de lait infantile et décorés par les enfants.
             


Songez aussi évidement aux éléments naturels, toujours plus agréables à manipuler que du plastique. Qui plus est, ils permettent aux enfants, même en intérieur, de les inviter à rencontrer la nature et ses merveilles.
L’hiver dernier, des crèches ont introduit de la neige dans leur établissement : quelle surprise de voir cette matière blanche fondre au contact de la chaleur de la pièce et des petites mains !
D’autres proposent des sections jonchées de feuilles mortes pour sentir le bruit des feuilles qu’on écrase. Ou plus simplement, les professionnels disposent des marrons, des feuilles, des branches, sur une table et laissent les enfants les manipuler et inventer leurs propres jeux.
Enfin, ces éléments naturels peuvent être l’occasion de créer une œuvre collective sur le principe du « Land Art » qu’on retrouve dans la nature bien sûr, mais qu’on peut aussi improviser sur un bout de terrasse ou même en intérieur.
Quel apprentissage de voir son œuvre se créer, grandir mais aussi ensuite disparaître au moindre coup de vent !


A gauche : Une œuvre de land art avec des éléments naturels ramassés dehors par les enfants.
A droite : Atelier nature avec des feuilles et des graines : réalisation de tableaux par chaque enfant.
                      


Enfin, si vous désirez tout de même des jouets classiques, pensez à des associations qui réparent, recyclent et revendent les jouets comme Rejoué. Récemment des organismes publics ont lancé des appels d’offre demandant des jouets d’occasion plutôt que des jouets neufs pour leurs crèches, écoles, ludothèques et autres centres de loisirs… Quelle bonne nouvelle pour la planète et pour les enfants !

Alors prêts à économiser des sous mais aussi à stimuler votre créativité et celle des enfants ?
Faites toutefois appel à votre bon sens à l’heure de choisir vos matériaux : évitez les plastiques pouvant contenir des perturbateurs endocriniens, choisissez des cartons non souillés, soyez vigilants aux glands ou petits marrons pouvant être avalés…
Et surtout prenez du plaisir et surprenez-vous !
Publié le 11 septembre 2018
Mis à jour le 05 octobre 2018