St Louis Borgnis, un multi-accueil dynamique et exemplaire à plus d’un titre

Le multi-accueil St Louis Borgnis de Versailles (78) a pour particularité d’accueillir les enfants sur deux sites distincts situés à moins de 500 mètres l’un de l’autre. Dans le premier (St Louis) : les tout-petits et les moyens et dans le second (Borgnis) : les grands. Deux établissements mais avec des projets communs et des professionnelles qui tournent chaque année. Une organisation rôdée avec des pros investies, motivées et qui fourmillent d’idées. Reportage.
Une organisation au cordeau
C’est dans une jolie rue de Versailles que se trouve le site accueillant les 26 « grands ». Il est doté d’un bel et grand extérieur accolé à la résidence pour personnes âgées Les Jardins d’Arcadie. Lorsque l’on franchit la porte d’entrée, le ton est donné : c’est très gai. Deux petites filles sont sur les genoux d’Alexia, AP, d’autres investissent la petite tente, tandis que deux jeunes enfants ont coiffé leur tête d’un panier rouge… bref c’est la joyeuse vie de la collectivité. On sent aussi des professionnelles détendues, heureuses d’être là et qui aiment travailler ensemble. Il faut dire qu’ensemble, elles le sont tout le temps puisque le multi-accueil ferme pour tout le monde en août, à Noël mais aussi une semaine à chaque période de vacances scolaires. Une autre spécificité donc de ce multi-accueil.  Sophie, qui exerce normalement auprès des tout-petits et des moyens, est ce matin-là avec les plus grands en renfort. Pas de stress, les équipes se connaissent bien. A la rentrée prochaine, deux pros de Borgnis vont rejoindre St Louis et les enfants de St Louis qui arriveront sur le site de Borgnis seront accompagnés de deux professionnelles. Et la Directrice et la Directrice adjointe sont présentes sur chacun des lieux en alternance. Une organisation qui semble bien fonctionner ! La plupart ont aussi fait leurs armes dans d’autres structures de la ville. Car Versailles encourage la mobilité du personnel petite enfance. « Nous souhaitons que les professionnelles tournent que ce soit au niveau des tranches d’âge des enfants ou des établissements. Ce n’est pas toujours simple à mettre en place mais cela permet notamment qu’elles s’enrichissent les unes les autres. L’arrivée de nouvelles personnes apporte généralement une nouvelle dynamique », souligne Annick Bouquet, adjointe au maire de Versailles, déléguée à la Petite Enfance. Et de nouveaux projets…

Un établissement labellisé Ecolo Crèche
« On a de la chance de travailler à Versailles car il y a énormément de projets et les professionnelles ont une grande liberté », affirme enthousiaste Gaëlle Cormault, infirmière de formation et directrice adjointe du multi-accueil. « Les projets, c’est ce qui donne l’âme de l’établissement », assure pour sa part Annick Bouquet. Et parmi les grands projets de St Louis – Borgnis : le label Ecolo Crèche obtenu il y a deux ans. Toute l’équipe s’est mobilisée et continue de se mobiliser : fabrication de produits maison (pâte à modeler, sable magique…), réalisation de sacs de change pour les enfants en tissu recyclé, limitation au maximum du gaspillage, circuit court pour les repas des enfants avec une société familiale située à côté de Conflans-Sainte-Honorine… « En 2023, nous allons retravailler sur la labellisation (NDLR : le label est renouvelable tous les 3 ans). Nous allons mettre en place un cahier sur lequel les pros pourront noter tout ce qu’elles font au quotidien », précise Gaëlle Cormault.

L’accent mis sur l’intergénérationnel
Avant même d’avoir engagé la démarche de labellisation Ecolo Crèche (qui promeut aussi le lien social), le multi-accueil avait développé des liens avec Les Jardins d’Arcadie. Le Covid a joué les troubles fêtes mais en temps normal, toutes les 3 semaines, les tout-petits se rendaient dans la résidence des seniors lesquels leur lisaient des histoires. A Halloween, des personnes âgées sont venues creuser la citrouille avec les tout-petits, et le cuisinier des Jardins d’Arcadie a concocté un velouté qu’ils ont ramené chez eux. Et à Pâques, ils avaient caché des œufs pour les enfants. Sur le site de St Louis, sont favorisés les liens avec la maison de quartier qui est juste à côté.

Vive les plantations !
Dans l’équipe de la crèche, il y a Nadine, AP, passionnée de jardinage. Cet engouement, elle aime le partager avec les enfants. « Au multi-accueil, nous souhaitons sensibiliser les enfants à la nature, à l’environnement. On a donc notamment mis en place des jardinières. L’accent est principalement mis sur les plantes potagères pour que les enfants comprennent d’où vient ce qui est dans leur assiette. J’apporte les graines bio de mon propre jardin », souligne Nadine. Et les tout-petits ramènent régulièrement leurs cueillettes à la maison : ciboulette, pommes de terre, fraises des bois. Une sensibilisation aussi aux petites bêtes. « On leur apprend à respecter les fourmis, les abeilles… c’est important », affirme l’AP. Et poursuit : « On a une situation mondiale assez catastrophique au niveau écologique et je pense que c’est cette génération qui va changer les choses. » Un devoir donc pour Nadine d’impliquer les tout-petits dans la préservation de l’environnement.

Des ateliers à thèmes pensés et orchestrés par les pros 
Dress code, déco, buffet… au multi-accueil St Louis – Borgnis quand on fait la fête, on la fait bien ! « La semaine qui précède les vacances, nous organisons des activités sur un thème précis. Ce peut être Halloween, Noël, le Printemps », explique Alexia, qui vient tout juste d’avoir son concours d’AP. Le dernier en date : la ferme. Les professionnelles avaient organisé des ateliers alimentaires : fabrication de beurre, de pain et de pâte à crêpes. Elles avaient préparé une chorégraphie qu’elles ont interprétée devant les enfants. Comme les pros, les tout-petits devaient venir costumés et comme à chaque fois, un photo call permettait d’immortaliser l’événement. Et ce n’est pas tout, pour que le moment soit le plus festif possible le repas était présenté sous forme de buffet. Cerise sur le gâteau, Alexia, pro des montages vidéo, envoie aux parents un petit film souvenir juste avant les vacances pour qu’ils ne perdent pas une miette de ces moments festifs. Le prochain thème ? Marinière ! « On a créé un phare, un bateau. On va installer le décor dehors et on va faire des jeux d’eau, de la peinture sur galet... Et Il y aura bien sûr un buffet », détaille Alexia. Et pour l’année prochaine, l’objectif est de faire les mêmes thèmes à St Louis et à Borgnis. Mathilde, EJE, la dernière à être arrivée à Borgnis est ravie de l’enthousiasme de ses collègues : « C’est très agréable d’arriver dans une équipe motivée car c’est beaucoup plus facile pour mettre en place des projets. Elles ont plein d’envie ! ». Et Mathilde n’est pas en reste puisqu’elle participe depuis plusieurs années maintenant à l’organisation du Forum des tout-petits de Versailles dont le dernier s’est tenu au mois de mai. « C’est avec plaisir que nous venons travailler. On a des idées et on nous permet de les mettre en place », conclut Alexia. Ce que confirme Angelina, AP : « A Versailles, nous sommes très soutenues, nous avons une grande liberté et il y a une belle émulation avec les autres établissements ». 

Des parents investis et mis à contribution
Au multi-accueil St Louis Borgnis, il n’y a pas que les professionnelles s’investissent à fond ! Les parents sont ainsi très souvent sollicités pour trouver des déguisements à leurs tout-petits mais pas seulement. Un papa paysagiste est venu planter des pommes de terre avec les enfants au printemps. Les parents musiciens sont aussi les bienvenus. Pour le clip vidéo Ecolo Crèche, trois parents ont aussi accepté d’être filmés. Et pour la fête de fin d’année, le 29 juin prochain, les pros ont transmis aux parents une vidéo dans laquelle elles leur expliquent que les enfants ont fait beaucoup cette année et que c’est à leur tour de travailler ! Comment ? En faisant un flash mob : musique et pas de danse à reproduire, la marche à suivre est donnée par les pros qui ne manquent pas d’imagination. Et comme les thèmes, elles adorent, les festivités seront sous le signe des couleurs. « Il y aura un atelier maquillage, un chamboule-tout et une pêche à ligne », précise Angelina. Les enfants et les parents ne vont pas s’ennuyer !

Des intervenants extérieurs
D’autres projets prennent également place au sein du multi-accueil. Ainsi, une fois par mois, une conteuse accompagnée de sa petite souris Mimi s’invite à la crèche. Et raconte une histoire mettant en scène les aventures de Mimi. Quand il fait beau, le rendez-vous est proposé à l’extérieur et les personnes âgées si elles le souhaitent peuvent se joindre aux enfants. Marthe, une artiste en lien avec la Petite Enfance, intervient à St Louis et propose une découverte du sensoriel. « Lors de l’une des séances, les bébés étaient allongés et elle faisait tourner au-dessus d’eux un immense parapluie avec de la lumière. C’était très beau, relaxant et certains bébés se sont endormis », se souvient la directrice adjointe du multi-accueil.

Un travail sur l’inclusion
Pour rappel, la ville de Versailles en collaboration avec le Centre Hospitalier André Mignot a formé en 2021 son personnel petite enfance à la détection des troubles du neuro-développement (TND) dont ceux du spectre autistique (TSA) chez l’enfant. Au multi-accueil, deux enfants présentant des TND sont accueillis et un troisième va arriver. « Les professionnelles ont suivi la formation proposée par la Ville de Versailles mais veulent se former plus sur le handicap. Elles sont très impliquées sur ce sujet-là aussi », souligne Gaëlle Cormault. Un travail sur l’inclusion est donc mené, d’autant plus que Nathalie qui s’occupe du linge et de la cuisine à Borgnis est malentendante. Les pros signent avec elle mais aussi les tout-petits. Une jolie façon de vivre au quotidien la différence.
Article rédigé par : Caroline Feufeu
Publié le 24 juin 2022
Mis à jour le 24 juin 2022