Michel, une reconversion tardive tournée vers l’humain

Après une carrière professionnelle dans la grande distribution, et suite à un plan social, Michel, 52 ans, est aujourd’hui à la tête de sa micro-crèche à Bois-Guillaume, une commune située dans l’agglomération de Rouen. Si le chemin n’a pas toujours été facile, il est aujourd’hui heureux d’accueillir les premiers enfants dans sa structure et ne regrette aucunement sa vie d’avant.  
Le plan social d’entreprise : l’élément déclencheur pour sauter le pas
Michel gérait une équipe de 25 personnes dans la grande distribution quand, en 2018, un plan social d’entreprise (PSE) le touche de plein fouet. Une période très délicate à gérer pour ce papa de trois grands enfants, dont la compagne en a également trois. « Après cette épreuve, j’avais besoin de retrouver de la confiance dans les êtres humains et de la bienveillance », confie Michel. Et c’est de façon assez naturelle qu’il se tourne vers la petite enfance. « Avant le plan social, j’avais déjà l’idée de monter un EAJE. Tout au long de ma carrière professionnelle, j’ai côtoyé des mamans qui avaient des problèmes de garde d’enfant. Et par ailleurs, je suis secrétaire au sein d’un club de basketball, et j’ai souvent l’occasion de croiser des parents qui ne trouvent pas de place d’accueil. Finalement, ce PSE a été un tremplin pour moi », explique-t-il. 

Le choix d’être franchisé
Avec le PSE, Michel bénéficie d’un congé de reclassement et passe le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance. En parallèle, il se lance dans son projet de micro-crèche. « Je me suis demandé si je montais mon projet tout seul ou si je me faisais aider. Dans un premier temps, j’ai contacté la CAF qui m’a envoyé le dossier avec toutes les démarches à accomplir. Très vite, j’ai compris que je n’y arriverai pas tout seul. J’ai donc pensé à la franchise. Et mon choix s’est porté sur La Cabane d’Achille et Camille », précise-t-il. Michel contacte le PDG. Et tout s’enchaîne. « Avec ma compagne, nous sommes allés visiter une micro-crèche du réseau à Nancy. Nous avons été enchantés. Une certaine sérénité ressortait de cet établissement. Cela nous a convaincus », explique Michel. Appui dans les démarches, présence d’un architecte qui a travaillé sur toutes les micro-crèches du réseau, supports de communication, fournisseurs référencés centralisés où tout est négocié en amont… Michel se sent soutenu. « Cette franchise, nous fait profiter également d’applications qui nous permettent de gérer les relations avec les familles, les plannings, les contrats, la facturation… », précise-t-il. Et d’ajouter : « C’est clé en mains même si on garde notre indépendance notamment en ce qui concerne le projet pédagogique ».

Une micro-crèche qui fait la part belle aux différentes pédagogies
L’autonomie des tout-petits, leur libre circulation et la bienveillance font partie des priorités de Michel. « On estime que dans toutes les pédagogies, il y a du bon et du moins bon. On a donc pris tout le meilleur », souligne Michel. Montessori, Pikler-Loczy, itinérance ludique sont les approches utilisées dans sa micro-crèche, où il a aussi installé un espace Snoezelen. « L’équipe composée d’une référente technique EJE, d’une infirmière et de deux CAP AEPE est très impliquée. Nous partons d’une page blanche et créons tout ensemble. C’est vraiment gratifiant pour tout le monde », affirme Michel.

Du retard lié à la crise sanitaire
La structure devait ouvrir ses portes au 1 er septembre mais la pandémie a joué les troubles fêtes et Michel n’a pu accueillir les premiers enfants que le 16 novembre dernier. « Aujourd’hui, l’effectif n’est pas complet. Nous avons sept enfants et deux arriveront en février. Le chômage partiel et le télétravail perturbent beaucoup les choses. Certaines familles qui s’étaient pré-inscrites n’ont finalement pas signé de contrat avec nous », regrette Michel. Et ce décalage d’ouverture a également un impact sur la trésorerie. Un début un peu chaotique donc mais qui n’entache pas son optimisme : « Voir les enfants contents de venir à la crèche, créer des liens avec les familles, les sentir impliquées, c’est très gratifiant ! »

Des projets pleins la tête
Sans conteste, pour Michel, ce choix a été le bon. « J’ai un meilleur rythme de vie. Avant, je travaillais 60 à 70 heures par semaine », indique-t-il. Et ajoute : « J’ai encore 15 ans à travailler avant la retraite donc j’espère pouvoir ouvrir d’autres micro-crèches sur l’agglomération de Rouen. Ce n’est pas dans un objectif de business, c’est vraiment dans le but d’aider les parents en offrant le plus de places d’accueil possibles et en permettant à leurs enfants de s’épanouir dans un cadre sécurisant ». Et s’il avait un conseil à prodiguer : « J’ai eu des moments de doute. Aussi, c’est important d’être bien accompagné par son conjoint. Il faut que les deux adhèrent au projet, même si comme c’est le cas pour moi, ma compagne ne travaille pas dans la micro-crèche. Elle m’est d’un grand soutien. »
 
Article rédigé par : Caroline Feufeu
Publié le 21 janvier 2021
Mis à jour le 16 mai 2021

2 commentaires sur cet article

Le n°1 en Retour Affectif en Europe . Infoline / Whatsapp :+22 966 867 751. Tout effet a une cause et cause a une solution. Alors ne restez pas dans les doutes, Contactez Médium marabout Wirikou Quelle que soit l’étape de votre relation amoureuse, il trouvera une solution : ? - retour de l’être aimé, fidélité entre époux - rapprochement des époux ou de nouveaux amants - provocation de rencontres, recherche de l’âme sœur - scellement d’union pour la vie entière… ?Si vous avez répondu oui à au moins l'une de ces questions, vous avez besoin de mon aide. Grâce à mes dons de médium, je peux vous donner les solutions, quelque soit la nature de votre problème. • Retour de l'être cher • Retour émotionnel, même dans les cas difficiles • Peu engageant • Amour et enchantement sexuel de l'être convoité. • Chance de jouer • Succès dans le commerce et gagner de nouveaux clients • Annihilation des mauvais sorts lancés sur des personnes ou des entreprises • Protection des personnes et des bâtiments affaiblis par des maléfices externes • Retour à une meilleure santé • Résolution des conflits familiaux, entre parents, ou entre parents et enfants. Infoline / Whatsapp :+22 966 867 751 Email: maitrewirikou@gmail.com Site web : http://rituelsvaudoun.nordblogs.com/
Grand maître marabout sorcier vaudou, le grand prêtre et grand voyant, roi des puissant vaudou au Bénin, grand marabout puissant sorcier des travaux occulte vaudou et grand spécialiste des problèmes de couple, rituel de retour affectif rapide en 7 jours, retour affectif rapide le plus efficace , grand maître marabout spécialiste des rituels de retour affectif définitif. Retour rapide de votre bien aimé en 7 jours avec les puissances et les pouvoirs de grand marabout spirituel des fétiches sorcier vaudou. Et pour plus d'information visitez mon Site Web: https://www.marabout-vaudou-retour-affectif.com Quelque soit votre situation je tiens à vous aider à résoudre tous vos problème de vie et très rapide avec une voyance claire et rapide. Vous qui avez des problèmes familiaux, problèmes de la sorcellerie, les malchances vous entoure, problèmes avec la justice, protection contre les mauvais sorts, rituel de désenvoûtement et envoûtement, devenir riche, avoir plus de la chance, les impuissances, contactez moi pour tous vos problèmes et vous aurez une satisfaction parfaite. Tout problème à une solution. CONTACT: Téléphone WhatsApp : +22 997 638 657 E-mail: contact.marabout.vaudou@gmail.com Site-Web: https://www.marabout-vaudou-retour-affectif.com/